Me Goudenege-Chauvin a publié un article dans village Justice.

Alors que le Conseil d’État a validé, dans une décision du 30 décembre 2021, l’algorithme d’évaluation des préjudices corporels « Data Just » instauré par le décret n°2020-356 du 27 mars 2020, et que ce modèle d’intelligence artificielle devait officiellement entrer en vigueur en mars 2022, le projet pourrait être stoppé net face à l’impossibilité de prendre en compte toutes les données nécessaires à la mise en place d’un algorithme fiable.

Lire l'article complet sur village justice

 

Votre cabinet vous accompagne dans la réparation de votre préjudice corporel

© Cabinet Martial-RLGC avocats agen, 2022 Développé par Bulle Communication - Création Web Agen - propulsé par Joomla!