Me Goudenege-Chauvin a publié un article dans village Justice.

Dans un arrêt du 14 avril 2021, la Chambre criminelle de la Cour de Cassation vient de rappeler que l’article 122-1 alinéa 1er du Code pénal ne distingue pas selon l’origine du trouble psychique ayant conduit à l’abolition du discernement de l’auteur des faits délictuels ou criminels.

Lire l'article complet sur village justice

  

 

© Cabinet Martial-RLGC avocats agen, 2021 Développé par Conception de site internet Agen 47 - propulsé par Joomla!